mercredi 7 janvier 2015

Soutien absolu à Charlie Hebdo

La barbarie dans sa forme la plus pure et brute a frappé de plein fouet l'un des bastions de la liberté d'expression... Mes plus sincères condoléances vont aux familles et mon plus fort soutien à l'équipe de Charlie Hebdo, qui vient de subir probablement son dernier attentat... L'un des plus durs qui ait touché la France depuis très longtemps.

Je me souviens encore des ricanements faciles de certains concernant le courage de l'athéisme revendicatif des dessinateurs de Charlie Hebdo. Lors de l'affaire des caricatures de Mahomet, on a vu tout de suite la complaisance de certains envers les menaces qui leur étaient déjà proférées à l'époque. Ils ne risquaient prétendument rien dans nos saines et paisibles « démocraties ». On a désormais la preuve de la fausseté de ces rires coupables.

Beaucoup trop de camarades ont jugé Charlie Hebdo depuis quelques années, les mettant dans le camp honni du racisme anti-musulman – oubliant injustement leurs innombrables caricatures anti-judaïques et anti-chrétiennes. La tradition dont s'est toujours revendiqué Charlie Hebdo est celle de l'anti-religiosité radicale, et l'Islam était loin d'être la religion la plus meurtrie par ses caricatures. Pour eux, il s'agissait de défendre la laïcité dans la sphère publique, et leurs opinions athées dans la sphère de l'agora, du débat entre citoyens. Il ne s'agissait donc pas d'une croisade athée mais bien d'un combat d'opinion contre ce que les athées du journal considéraient comme des illusions religieuses. Ils n'ont jamais désiré l'instauration d'un État athée, contrairement à leurs ennemis intégristes de tous horizons.

Leur combat parallèle était celui de l'anti-racisme, qu'ils opposaient justement à ceux qui voulaient faire des musulmans un bloc de fanatisme. Et si l'on a pu reprocher à Philippe Val d'infléchir le journal vers plus de libéralisme – avec un pro-américanisme et un européisme de plus en plus échevelés – le défunt Charb avait su reprendre en main la ligne éditoriale du journal pour la remettre dans le chemin du combat social.

Une pensée, enfin, envers les personnes de confession musulmane à travers l'Europe, qui subiront sans nul doute une poussée de racisme sans commune mesure, alors qu'ils sont les premiers à subir, partout dans le monde, la folie des terroristes. Ce serait donner une seconde victoire – que feu Charb et Cabu n'auraient jamais souhaité – aux islamistes que de les amalgamer à l'entièreté de ceux qui se réclament de l'Islam.

Si l'on peut retenir une chose du combat anti-religieux de Charlie Hebdo, c'est bien leur volonté inébranlable de ne pas confondre la religion avec les croyants – qui vivent généralement leur(s) croyance(s) paisiblement – et de ne pas confondre les intégristes avec l'immense majorité de ceux qui pratiquent leur foi normalement et dans le cadre des lois républicaines. Il faudra s'en rappeler dans les jours qui viennent, quand la droite radicale et l'extrême-droite instrumentaliseront l'attentat, et quand les intellectuels anti-musulmans se feront un malin plaisir de faire pousser leur haine sur les fumiers à l'origine de ce drame.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire